A Propos Books Politique Contact Home

A Propos

Qui sommes-nous ?

Bonjour cher visiteur !

ANVIE TATTOO est une boutique pas comme les autres, spécialisé dans l’ornement corporelle.
Des locaux modernes et de nombreuses années d’expériences font souvent la différence. Créativité, compétences, polyvalence, rigueur, professionnalisme et savoir faire autant de qualités qui font de notre boutique un endroit apprécié, ou aujourd’hui, chez nous, vous êtes toutes et tous les bienvenue.
Notre équipe vous accueillera dans la bonne humeur, sans préjugés en toute simplicité, vous rassurera sur vos doutes, vous conseillera sur vos choix et sera a votre écoute avant et après l’acte de tatouage/piercing, elle est minutieusement formée afin de vous apporter la meilleure prestation en toute sécurité, dans le respect des règles d’hygiènes les plus strictes.

Books


Artiste : Vincent


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste : Jose


Artiste : Roberto


Artiste : Jose


Artiste : Jose


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste : Jose


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste : Roberto


Artiste :


Artiste : Jose


Artiste : Jose


Artiste : Roberto


Artiste : Jose

Ajouter des photos

Politique

Hygiène et produits

LA FORMATION OBLIGATOIRE À L'HYGIÈNE

Chaque personne mettant en oeuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée doit avoir suivi une formation aux conditions d'hygiène et de salubrité, d'une durée minimale de 21 heures réparties sur 3 jours consécutifs. Cette formation comporte un module de formation théorique et un module de formation pratique, et ne peut être délivrée que par un organisme habilité à la dispenser. Seuls les titulaires d'un DE de docteur en médecine ou d'un DU de spécialité hygiène hospitalière sont dispensés de cette formation.

LES CONDITIONS D'HYGIÈNE ET DE SALUBRITÉ

La pratique du tatouage doit s'exercer dans le respect des règles générales d'hygiène et de salubrité, en particulier les deux suivantes :

  • le matériel pénétrant la barrière cutanée ou entrant en contact avec la peau ou la muqueuse du client et les supports directs de ce matériel sont soit à usage unique et stériles, soit stérilisés avant chaque utilisation ;
  • les locaux comprennent une salle exclusivement réservée à la réalisation des tatouages.
Cette salle technique dédiée aux actes de tatouage (à l'exclusion de toute autre fonction) doit être aménagée avec des sols et plans de travail en matériaux lisses et non poreux, et des surfaces lessivables non textiles. Une zone de lavage des mains, interne ou attenante à la salle technique, comprend notamment un lavabo avec robinet à fermeture non manuelle. Enfin, les locaux doivent intégrer un espace dédié au nettoyage et à la stérilisation du matériel (*) et un local dédié à l'entreposage des déchets (DASRIA).
Ces exigences sanitaires en matière d'aménagement rendent illicite le tatouage à domicile (entendre au domicile des clients). Le tatouage au domicile du tatoueur, ou en studio privé (sur rendez-vous) est toujours possible dans la mesure où les locaux respectent les normes d'aménagement sanitaire.
Deux annexes détaillées, élaborées en étroite collaboration avec les représentants du SNAT sur la base de sa Charte d'hygiène fixent :
  • les conditions relatives au matériel utilisé et aux locaux,
  • la préparation de la zone à tatouer,
  • le protocole de stérilisation des matériels.
Toutes ces règles doivent être assimilées par les professionnels à l'occasion de la formation obligatoire à l'hygiène, suivie préalablement au démarrage de toute activité. Elles sont synthétisées dans les documents suivants :

(*) Si tout le matériel utilisé, qui doit être stérile, est à usage unique (y compris du matériel type buse et manchon), l'autoclave n'est pas nécessaire. Néanmoins il est important qu'une pièce soit dédiée à l'entreposage dans de bonnes conditions d’hygiène du matériel à usage unique (source DGS janvier 2010).

LES PRODUITS DE TATOUAGE

La loi française définit un produit de tatouage comme une "substance ou préparation colorante destinée, par effraction cutanée, à créer une marque sur les parties superficielles du corps humain" et lui applique plusieurs dispositions applicables aux produits cosmétiques.

La réglementation fixe les règles de fabrication, de laboratoire, de conditionnement et d'importation des produits de tatouage, leur composition et leur étiquetage. Enfin, il instaure un système national de vigilance destiné à surveiller les risques d'effets indésirables résultant de leur utilisation. Ce système implique non seulement l'ANSM et les autorités sanitaires, mais également les professionnels de santé, les fabricants, fournisseurs et/ou distributeurs, ainsi que les tatoueurs, et enfin les tatoués depuis 2014.

En cas d'effet indésirable susceptible d'être dû à un tatouage, les tatoueurs ou les professionnels de santé qui le constatent doivent en faire la déclaration à l'ANSMpar le biais du formulaire suivant :
Fiche de déclaration d'effet(s) indésirable(s)

N.B. L'arrêté du 6 mars 2013 confirme l'obligation d'utiliser exclusivement des produits de tatouage conformes à la réglementation européenne (ResAP(2008)1) et aux exigences françaises d'étiquetage. En termes de colorants, les substances interdites sont spécifiées au point 4° de l'arrêté du 6 mars 2013, c'est-à-dire dans la colonne 1 de l'annexe à l'arrêté du 6 février 2001. Les fournisseurs français doivent être garants de la traçabilité et de l'étiquetage de ces encres, et son soumis à des règles strictes, notamment en suivant un dispositif de déclaration à l'ANSM (voir notamment nos partenaires).

Informations

L'OBLIGATION D'INFORMATION DU FUTUR TATOUÉ

Chaque client doit être informé, avant de se soumettre à un tatouage, des risques auxquels il s'expose. Après la réalisation du tatouage, le tatoueur doit lui indiquer les précautions à respecter. Ces informations doivent être affichées de manière visible dans le studio de tatouage, et remises par écrit au client.

Le Ministère de la santé met à disposition un modèle de document à télécharger :
Fiche d'information

LA RÈGLE APPLICABLE AUX PERSONNES MINEURES

Il est interdit de tatouer une personne mineure sans le consentement écrit d'un des deux parents ou de son tuteur. Le tatoueur doit conserver ce document pendant trois ans suivant la réalisation du tatouage. L'obligation d'information du futur tatoué s'applique en outre à la personne titulaire de l'autorité parentale ou au tuteur, qui doit être informé avant le recueil de son consentement.
Le SNAT met à la disposition de ses adhérents, par simple demande par courrier électronique, un document PDF (comportant le logo du SNAT et personnalisé avec le nom du studio membre) prêt à être imprimé et utilisé pour recueillir le consentement parental.

Contact